Esprit du site
Moteur de recherche
Recherche d'article par auteur
Pedagopsy.eu
Recherche de livres par motsclefs
Plan du site
L'auteur

PLAN DU SITE

 

Psychanalyse du net

Michael Civin

Préface de Sylvain Missonnier

Traduit de l'américain par Emmanuelle Ertel

Editions Hachette Littérature (2002) ISBN: 2-01-235630-3 (20 )

 

Dernière de couverture

Internet est désormais présent au coeur de notre vie professionnelle et privée. Surfer sur le Web, échanger des mails, chatter s'exprimer dans un forum ponctuent de plus en plus notre ordinaire

Cette intrusion massive intrigue et bien souvent inquiète. Internet constitue-t-il une menace ou étend-il simplement nos capacités, comme tout autre outil ? Comment le Net brouille-t-il masculin et féminin dans un mode asexué de genre technologique ? Pourquoi tant de personnes en viennent-elles à préférer les cyber-relations aux relations en face à face ? Comment dans le monde du travail, ces cyber-relations agissent-elles sur les individus mais aussi sur l'entreprise elle-même?

Au siècle dernier, Sigmund Freud a traqué la présence masquée de l'inconsient dans les lapsus les actes manqués et les mots d'esprit de la vie quotidienne Au début de ce millénaire orchestré par les machines à communiquer, Michael Civin inaugure la psychanalyse des relations humaines médiatisées par Internet

Michael Civin, psychanalyste et psychothérapeute, consultant auprès d'entreprise, est professeur de psychologie à l'université Adelphi. Il dirige également la clinique du Baldwin Council Against Drug Abuse.

Ouvrage traduit avec l'aide du CNL

Table des matières

Préface de Sylvain Missonnier

Avant-propos

1. Le masculin, le féminin et l'e-mailien - nouvelles conceptions de la relation

2. L'interface de Janus : les relations par Internet du nouveau millénaire

3. Nettoyer le réseau de la perception

4. Entre chair et pensée : la substance des relations par Internet

5. Entre deux existences : sur les vicissitudes du cyberespace comme espace potentiel dans les entreprises

6. Au point repos d'un monde en mutation

Lexique

Bibliographie

Un passage

<<Sortir de soi

La manière dont notre vie se dessine aujourd'hui, à l'interface de Janus, est en grande partie déterminée par des phénomènes paradoxaux. Les gens tentent, avec le cyberespace, de concilier ou non des parties conflictuelles, voire irréconciliables, d'eux-mêmes. Parmi ces expériences, notons le sentiment que partagent la plupart de se trouver irrémédiablement seuls tout en étant connectés à d'autres ; de constituer, avec les autres, des entités singulières et, en même temps, interchangeables et redondantes ; et de posséder, dans leurs rapports avec les autres, des personnalités fragmentées, de manière à la fois séquentielle et simultanée, mais néanmoins stables et structurées. Les internautes peuvent se trouver impliqués, dans leurs relations, mais sans que cette implication se manifeste de la même façon. Pour certains, l'investissement s'accompagne d'un repli presque total qui les coupe de tout autre contact humain significatif. Ils optent pour une réalité insulaire et limitée, dans l'univers pourtant infini de la machine ; ils résident à toute heure du jour et de la nuit dans le monde créé et éclairé par l'écran d'ordinateur. Leurs liens les plus importants, les plus précieux s'établissent par le biais d'un texte désincarné qui représente d'autres êtres humains, à la fois instantanément présents et en réalité absents. Pour d'autres, l'engagement dans le cyberespace leur permet de se libérer d'une angoisse de persécution insurmontable qu'ils éprouvent dans la vie réelle, parce qu'ils se sentent entravés par des relations qui leur paraissent plus contraignantes que satisfaisantes, plus inquiétantes que gratifiantes. Ceux-là, qui constituent des exemples de repli paranoïde, peuvent enfin trouver dans le cyberespace des possibilités illimitées de se vivre dans toute leur complexité. Cette forme de relation cybernétique donne à certains la force de retourner par la suite dans le monde réel, avec ou sans leurs partenaires du cyberespace ; d'autres choisissent de rester dans le monde le plus exaltant qu'ils aient connu, sans être gênés par son côté virtuel.

On a là l'illustration d'un des paradoxes de la vie contemporaine. D'un certain point de vue, ceux qui s'investissent dans ces relations semblent avoir renoncé à tout contact humain et choisi, à la place, une réalité plus insulaire et circonscrite. Jour après jour, ou plus souvent nuit après nuit, ils glissent dans un monde éclairé essentiellement par la lumière de l'écran de l'ordinateur, un monde où les seuls sons audibles sont le cliquetis des touches, le ronronnement du disque dur et le sifflement du modem, où le contact physique passe uniquement par le clavier et la souris, et où les autres êtres humains n'existent que dans l'unidimensionnalité désincarnée des lettres qui s'alignent sur la surface de l'écran. Un monde, enfin, dans lequel les gens ne peuvent avoir de contacts physiques avec ceux qu'ils contactent ni connaître ceux avec qui ils font connaissance. D'un autre point de vue, le cyberespace permet à ces personnes de se libérer d'une existence où leur identité est réduite et assaillie par un monde qui les limite et les menace, qui les enferme dans des relations insatisfaisantes avec d'autres personnes également entravées. Le cyberespace leur offre des possibilités infinies d'être elles mêmes et, fortes de cette multidimensionnalité, elles découvrent des relations d'une richesse qu'elles n'auraient peut-être jamais connue autrement. C'est ici que le paradoxe se fait jour : le cyberespace constitue à la fois un monde de l'unicité et de l'isolement et un monde de richesse personnelle et de complexité intersubjective.>>p.61-63

Commentaire

Les livres qui font réfléchir sur les relations par Internet ne sont pas légion! Celui-ci nous prépare au monde de demain dans un esprit non sectaire, en montrant toute la complexité de cette nouvelle communication.

Voir également

http://www.journaldunet.com/itws/it_tisseron.shtml

Esprit du site
Moteur de recherche
Recherche d'article par auteur
Pedagopsy.eu
Recherche de livres par motsclefs
Plan du site
L'auteur