Esprit du site
Moteur de recherche
Recherche d'article par auteur
Pedagopsy.eu
Recherche de livres par motsclefs
Plan du site
L'auteur

PLAN DU SITE

 

Clinique du travail

Dominique Lhuilier

Editions Erès. ISBN: 2 7492 0575 1 (2006) 13

Dernière de couverture

Stress, souffrance, harcèlement moral, relégation, placardisation, pathologies de la suractivité ou du sous-emploi, fatigue et usure professionnelles, expériences traumatiques..., de la scène du travail nous parviennent de sombres échos.

La clinique du travail s'attache à comprendre, à analyser et à transformer ces situations génératrices de malaise individuel et/ou collectif. Pour cela, elle mobilise différents cadres théoriques et méthodologiques susceptibles de l'éclairer. Dominique Lhuilier en présente les principales orientations.

Les fonctions psychologiques et sociales du travail sont appréhendées ici à partir de nombreux exemples de situations professionnelles et de contextes organisationnels : hôpital, centrale nucléaire, prison, police, industrie... Si le travail constitue bien une mise à l'épreuve, l'investigation proposée porte à la fois sur la souffrance, ses manifestations et sur les processus de résistance et de dégagement dont font preuve les acteurs concernés.

Dominique Lhuilier est professeure de psychologie du travail, université de Rouen. laboratoire PRIS Clinique et Société. Elle est membre du CIRFIP et du comité de rédaction de la Nouvelle revue de psychosociologie

Table des matières

INTRODUCTION

La gestion des trajectoires professionnelles

et les pratiques associées

Le stress et la gestion des émotions

Le harcèlement, la maltraitance au travail

FILIATIONS THÉORIQUES

Psychologie clinique

Psychologie sociale clinique

De la psychopathologie du travail à la clinique du travail

Travail et santé mentale

Psychodynamique du travail

Clinique de l'activité

LA CLINIQUE EST UNE PRATIQUE

Demande et coopération

La recherche-action

Registre du faire, registre du dire

TRAVAILLER

Le travail comme usage de soi

Travail et système symbolique

Travail et épreuve du réel

De l'activité à l'action

Travail et emploi

ÉPREUVES PSYCHIQUES

Professions à risques

Segmentation sociale des représentations Savoir-faire et autonomie

Prévenir la violence

La peur au ventre

Travail et angoisses archaïques

Les travailleurs du corps

La contagion et ses déclinaisons

Fragilisation des enveloppes psychiques

STRATÉGIES DÉFENSIVES

Collectifs de travail

Mise en commun des défenses Procédures défensives et travail de soins

Étayage sur le corps professionnel Esprit de corps et travail policier

Idéologies défensives et société

L'ACTIVITÉ MISE EN SOUFFRANCE

Activité empêchée et prescription de la subjectivité Éviction du travail

Une expérience de néantisation

Processus de dégagement et ripostes

CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE

Un passage

<<Les nombreux outils utilisés dans les cabinets conseil spécialisés dans la " gestion du stress " sont le produit d'une approche cognitivo-comportementale : le stress serait provoqué ou aggravé par le type de réponses individuelles aux difficultés (imaginaires ou réelles) rencontrées au travail. Il s'agira donc de travailler sur les perceptions-représentations de ces contraintes pour en réduire les résonances émotionnelles. Les tests proposés et commercialisés permettraient à chacun de mieux contrôler et " gérer " son niveau de stress. C'est bien alors aux individus de surveiller leur stress comme ils doivent surveiller leur ligne ou leur tension artérielle. Les " kit de gestion " du stress s'accompagnent de recommandations et offres de service pour une " meilleure qualité de vie au travail " : relaxation, exercices physiques, guides de bonnes pratiques en matière de " gestion " de l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, de gestion de son temps… Les stages de " gestion des situations de stress " visent à un développement des ressources individuelles allant même jusqu'à dissoudre la question du travail dans celle des " stress de la vie quotidienne ".

La prévention du " stress " ou de la souffrance au travail peut s'orienter vers l'offre d'un travail psychosensoriel visant la transformation des comportements ou vers l'analyse des effets de résonances entre des dynamiques psychiques singulières et des situations professionnelles. La problématique de la souffrance au travail est alors rabattue du côté d'une vulnérabilité personnelle à travailler. Pourtant, si cette souffrance est liée à un sentiment d'impuissance, à un débordement émotionnel, à l'impossibilité de penser et dire " l'épreuve ", la prévention passe par la restauration d'une capacité d'élaboration et d'action. Ce qui suppose l'existence d'un espace social où les difficultés rencontrées dans le travail puissent être partagées, comme les affects associés, où l'élaboration permette à la fois l'atténuation de la rigidité des défenses individuelles et collectives et la construction de modes d'organisation et de coopération qui allègent le poids des contraintes et favorisent le plaisir au travail. >>

Commentaire

Un livre qui nous donne des pistes pour comprendre notre souffrance au travail et pour trouver des stratégies collectives et individuelles de défense contre le stress

 

Esprit du site
Moteur de recherche
Recherche d'article par auteur
Pedagopsy.eu
Recherche de livres par motsclefs
Plan du site
L'auteur